Compte rendu de la rencontre « l’économie réelle du cinéma en région »

Etaient présents cinéastes structurés en association ou collectif : Film Flamme : Jean François Neplaz , Julien Chollat Namy, Till Roesksens Laurent Thivolle DodesKaden : Sara Millot, Julien Gourbeix, Benjamin Pierrat Dérives : David Yon Airelles production 141 Lumen : Julie Ramaioli ARSSE : Jacques Reboud, Aurelia Barbet cinéastes invités 35 personnes parmi lesquelles : Nathalie Nambot, Anne-Marie Lallement, Olivier Derousseau, Philippe Lignières,Lamine Ammar-Khodja. cliquez...

La création sonore

Eloge du son par René Farabet Le paysage sonore « De prime abord, le paysage sonore se présente comme un bloc homogène, et semble s’accommoder d’une écoute globale. Il constitue un tout, un ensemble sonore organique, naturellement mixé, cohérent. Mais pour peu que le micro ait été une oreille active, ce...

Pour la renaissance des formes filmiques

Le cinématographe est un dispositif. Le film est l’objectif de ce dispositif. Entre le dispositif et le l’objectif (entre le cinématographe et le film) IL Y A NOUS Le cinématographe est une réalité disponible. Le film est une réalité possible. Nous devons englober cette réalité disponible et définir la réalité possible. Nous...

Se battre

Le film de Jean-Pierre Duret et Andrea Santana commence crûment: un espace de banlieue, un trafic routier incessant au long d'un pont jeté au-dessus d'un fleuve – motif récurrent du film – des poids-lourds qui vont et viennent dans notre monde de marchandises. C'est cela le ring : un...

Les rapports vert, gris et vert-de-gris (Le cinéma expérimental ou l’institutionnalisation impossible)

Des films sauvages posés comme une verrue sur le cinéma français : durant les années soixante-dix, le CNC (Centre national de la cinématographie) a bien du mal à abandonner un parti-pris ouvertement négatif à l’encontre du cinéma que l’on appelle globalement aujourd’hui " expérimental " . Officiellement, c’est la pluralité...
adieu.jpg

Propos de Arnaud Des Pallières

1. Le montage du film s'est déroulé sur dix mois. Je ne pouvais pas être tout le temps le même sur une telle période. Le film est tributaire de ça. C'est un corps qui monte. Il y a là quelque chose d'organique. Au bout d'un moment, les mains vont plus...
etrangers_partout.jpg

Étrangers partout

  Loin, loin de toi se déroule l’histoire mondiale, l’histoire mondiale de ton âme. F. Kafka On commence toujours par se demander qui sont ceux qui ne sont pas désirés pour ensuite les inscrire sur la liste des indésirables. On leur demande d’épeler leur nom car il s’agit toujours de noms étrangers, de...

Contre-fictions en médiarchie

0.1. Et si la démocratie ne pouvait ni exister, ni se maintenir, mais seulement (peut-être ?) jaillir comme une poussée, une contestation, un mouvement qui se soulève contre ‒ contre un régime oppressif, contre une inégalité de fait, contre un geste scandaleux, contre un système abrutissant ? Ou alors : et si...

Pornographie de la guerre

World Trade Center : l'électrochoc de la puissance, l'humiliation infligée à la puissance, mais de l'extérieur. Avec les images des prisons de Bagdad, c'est pire, c'est l'humiliation, tout aussi meurtrière symboliquement, que s'inflige la puissance mondiale à elle-même ­ les Américains en l'occurrence ­, l'électrochoc de la honte et...

Deux ou trois jours à New York avec Robert Frank

Regarder la porte. Noire, luisante. Les milliers de graffitis qui recouvrent les immeubles voisins ne l’ont pas encore atteinte. A quelques mètres, le club de rock le plus célèbre de New York, le C.B.G.B. Un Noir hagard, un ou deux dealers, quelques vieux qui arrivent à peine à mettre...

La question du territoire au cinéma. Désordre des limites

Le cinéma nous semble aujourd’hui, plus que jamais, travaillé par la question du territoire, de sa traversée et de ses limites. Certes, la mobilité a marqué le cinématographe dès sa naissance, mobilité de l’image (photographie en mouvement) mobilité des sujets filmés, mécaniques, animaliers, humains (chevaux galopant, humains traversant la...

Passage du cinéma, 4992

« Parler avec les mots des autres, voilà ce que je voudrais. Ce doit être ça la liberté. » _ Alexandre à Veronica, in La Maman et la Putain, 1971. « Pour parler des autres, il faut avoir la modestie et l'honnêteté de parler de soi-même. » _ Jean-Luc Godard à Yvonne Baby, in Le Monde,...

The birth of a Labo et du réseau des laboratoires indépendants en France

C’est à l’été 1994, à Grenoble, que pour la première fois j’ai développé un film en super-8. Comme la plupart des cinéastes, j’ai été alors étonné de découvrir que je pouvais traiter moi-même mes images, en un quart d’heure, chez moi dans la baignoire, plutôt que de les envoyer...

Tournage d’un film

Autorisation de reproduction et de représentation Avant de commencer le tournage, il est souhaitable de faire signer une autorisation de reproduction et de représentation aux personnes que vous filmez. Téléchargez l'autorisation à faire signer Plans - Un plan c'est la portion de film comprise entre le début et la fin d'une prise de...

Entretien avec Paul Schrader

Entretien initialement paru dans "Les Scénaristes»" (collectif), Cinématographe, n° 53, 1979 Merci à Jean-Marie Bénard

Le prologue de Zarathoustra

5. Quand Zarathoustra eut dit ces mots, il considéra de nouveau le peuple et se tut, puis il dit à son cœur : « Les voilà qui se mettent à rire ; ils ne me comprennent point, je ne suis pas la bouche qu’il faut à ces oreilles. Faut-il d’abord leur...

Art et engagement

Relation d'un cinéaste du Tiers Monde avec sa réalité. Un homme ou un enfant qui se meurt de faim ou de maladie de nos jours, cela ne peut être un spectacle qui nous fait attendre que demain ou après-demain, la faim et la maladie disparaissent par simple gravitation. Dans ce...

Notes pour un cinéma léger

1. Après un siècle d’existence, le cinéma a quitté son lit. Excédé par le formatage qu’elle suppose, il a rompu les digues où l’enserrait l’industrie. Son territoire s’est élargi. Encouragé par les nouvelles technologies numériques et libéré par les petites caméras digitales, toujours à portée de main, d’une légèreté...

Bâtir une ruine, un regard sur « La guerre est proche » de Claire Angelini

L’entrelacement des réseaux, le trafic des voitures et camions, l’usage bruyant des diverses voies d’acheminement ouvrent le film de Claire Angelini tourné en 2011, La guerre est proche. De ces liaisons routières, nous ne saurons rien. Car de fait, le transport des marchandises et des hommes se poursuit dans un...

Vers un troisième cinéma / Mémoire populaire et cinéma

    Textes initialement parus dans la revue Image et Son : La Revue du Cinéma N°340, juin 1979

Perception, technologie, imagination et paysage

Le paysage et l'imagination nous semblent être à l'opposé. Je pense à la différence entre le soft et le hard, le mental et le physique, entre une pensée et un rocher. Mais je pense aussi à leur équivalence, à la transformation de l'un en l'autre. Par exemple, une pensée...

Un spectacle nulle part contesté

Je dédie ces quelques pensées à la mémoire de Guy Debord, qui s’est donné la mort le 30 novembre 1994 à l’âge de soixante-deux ans. Il avait publié, en 1967, La Société du spectacle (1), à ce jour la critique la plus radicale du présent système. Après sa disparition,...

Manifeste pour un cinéma parallèle

De jeunes réalisateurs, auteurs en particulier de J’ai 8 ans (Yann Le Masson et Olga Poliakof), écrivent : Ce film est le premier d’une série que se propose de produire et de réaliser un groupe de jeunes techniciens de cinéma qui ont décidé d’aborder de front quelques sujets tabous, en France...

Retour sur «Des hommes et des dieux»

Le film Des hommes et des dieux a eu un grand succès public et critique. Au-delà du message apparent de tolérance religieuse, peu de critiques se sont interrogés sur la représentation donnée de l’histoire récente et particulièrement de l’image donnée de la colonisation. Plusieurs séquences du film véhiculent une image...

Les caméras-poing, une autre façon de filmer

Avec les caméras-poing, une première solution consiste à donner la caméra au réalisateur. L'intermédiaire de l'opérateur disparaît, au profit d'une relation plus directe au filmage, comme le souhaite des Wim Wenders, Godard, et autres réalisateurs-opérateurs. Chacun aura l'impression de faire un parcours avec son " Leica " de cinéma,...

Entretien avec René Vautier

Entretien initialement paru dans la revue Positif n°50, mars 1963.

Entretien avec Thierry Garrel, producteur programmateur de documentaires

Texte repris de Passeurs de réel (2/4) : Thierry Garrel, un documentaire sonore de Jean-Baptiste Péretié et Nathalie Battus diffusé sur France Culture dans Sur les docks Jean-Baptiste Péretié Thierry Garrel, bonjour. Alors, avant d’entrer dans le vif de notre entretien, j'aimerais vous faire écouter une petite correspondance sonore que nous...

Déplacer (des montagnes)

la position consistant à ne pas rester à sa place (le spectateur dé-placé, suite)   Une citation (de citation) servira ici, plutôt que d'aiguillage programmatique, d'aiguillon fourchu à la réflexion intensément appelée par la « question du territoire au cinéma et le désordre des limites » : « Jean-Luc Godard a ainsi...
AmelieSyberberg2.jpg

Une approche de Syberberg

Cinéaste allemand, Hans-Jurgen Syberberg est né en 1935. Son enfance se confond avec l’avènement et la chute du IIIe Reich. Il a neuf ans et le temps est, déjà, à retrouver. L’Allemagne est vaincue, la Prusse perdue ; Nossendorf le domaine familial, aussi. Son pays se...

Vers une ère post-média

La jonction entre la télévision, la télématique et l’informatique est en train de s’opérer sous nos yeux et elle s’accomplira probablement durablement dans la décennie à venir. La digitalisation de l’image télé aboutit bientôt à ce que l’écran de télé soit en même temps celui de l’ordinateur et celui...
kafka.gif

Qui était Kafka ?

  INTRODUCTION Franz Kafka était dans mon adolescence, comme pour beaucoup d’autres, l’un de mes éducateurs spirituels et littéraires. Souvent je l’ai accompagné sur son chemin d’école ou dans les ruelles sombres du ghetto. Je lui ai rendu visite dans les sanatoriums où il cherchait à guérir de sa tuberculose, et...

Un anthropologue des sens

Revue Hors Champ : Vous avez, pendant vos trois soirées, présenté les différents aspects de votre pratique : cinéaste, théoricien, cuisinier, directeur de cinémathèque, musicien, etc. Qu'est-ce qui lie ces différentes choses ? Êtes-vous simplement la somme de ces parties ou y a-t-il autre chose ? Où est le...

Tacita Dean au 40e Cinéma du réel

Dans le programme du 40e Festival du Cinéma du réel publié par la BPI, c’est annoncé (ce n’est plus un secret plus ou moins honteux… d’« arrière-garde » ?) : Tacita Dean, ciné-artiste britannique née en 1965, « fait partie des membres fondateurs de savefilm.org, pour la protection et la sauvegarde de la pellicule...

Qu’est-ce que l’acte de création ?

Conférence donnée dans le cadre des mardis de la fondation Femis - 17/05/1987 Je voudrais, moi aussi, poser des questions. Et en poser à vous, et en poser à moi-même. Ce serait, heu…, ce serait du genre : qu’est-ce que vous faîtes au juste, vous qui faîtes du cinéma ?...

Anomal cinéma (sur Rester Vertical de Alain Guiraudie)

Note liminaire, sur un certain état de spectateur informant le texte suivant : J’ai vu Rester Vertical deux fois. La première fois ce film m’a littéralement relevé. Il faut dire que je venais de voir la veille le dernier opus de Bertrand Bonello, Nocturama, qui m’avait laissé un goût extrêmement...

Critique de la Séparation

Tenter de résumer la filmographie de Lou Castel peut paraître déraisonnable, voire impossible puisqu'en 37 ans et déjà plus de 80 films il trace une ligne qui passe par une diversité de styles, genres, budgets, durées, qui l'ont amené à travailler aux côtés d'acteurs tels que Bibi Andersson, Gian...

Du cinéma direct : « un perpétuel jeu d’intrigues »

Il y a tout un jeu d'intrigues qui se déroulent en même temps. Au début il est très difficile de comprendre ce qui se passe. La tâche a été malgré tout simplifiée par le fait que nous savions que les choses tournaient autour de Joe. Nous avions compris aussi...

voyage dans la vallée, échos de mémoires et de luttes

Saint-Etienne / Rome : itinérance(s) est un projet en mouvements, circulations et déplacements : une école nomade d'habitants qui parcourent à pied les traces, les narrations et les récits quotidiens qui passent entre la région Rhône-Alpes et l'Italie. Les marcheurs appréhendent les territoires, leurs espaces mémoriels, "occupés" et en...

À l’ombre et à la lumière du temps

« Vaincre ! » (premier battant) Vivats aux cris de « Duce ! » « Duce ! » « Et nous vaincrons ! » (second battant) Se referme l’immense portail sur les promesses de l’homme fou juché à la fenêtre de sa tour d’acier, livrée aux flammes, devant un dédale décimé par les obus et la cohue cadavérique courant pieds nus sur l’asphalte brûlant....

Manifeste pour un cinéma violent

Le cinéma - tout est trahi. L'histoire de la terre commence par les mots : « C'est fait ». L'histoire du cinéma nous a privé de destin. Ci-gît l'orgueil. L'humanité n'existe même pas encore. L'effroyable nouveauté nous est révélée : les mondes fictifs des religions s'écroulent. S'écroule la tromperie infâme des mots. La pellicule,...

La résistance passe sous le cinéma

Texte de Benjamin Criqui, 2021
grandrieux.jpg

Propos de Philippe Grandrieux

  Que cherchons-nous à toucher depuis les premières mains négatives imprimant dans la roche la longue déambulation hallucinée des hommes à travers le temps, que cherchons-nous à atteindre aussi fébrilement, avec tant d'obstination et de souffrance, par la représentation, par les images, si ce n'est d'ouvrir la nuit du corps,...
Photographie de Abbas Kiarostami

Propos de Abbas Kiarostami

La puissance des images Il m'arrive de penser : comment faire un film où je ne dirais rien ? Si des images peuvent donner une telle force à l'autre pour les interpréter, et tirer un sens que je ne soupçonnais pas, alors il vaut mieux ne rien dire et laisser...

Pour un nouveau cinéma dans les pays en voie de développement : le groupe...

Lire le rapport Décadrages N° 18 - Printemps 2011 - Mario Ruspoli et le Cinéma Direct

Manifeste ciné-oeil

Je suis un oeil. Un oeil mécanique. Moi, c'est-à-dire la machine, je suis la machine qui vous montre le monde comme elle seule peut le voir. Désormais je serai libéré de l'immobilité humaine. Je suis en perpétuel en mouvement. Je m'approche des choses, je m'en éloigne. Je me glisse sous elles, j'entre en elles. Je me déplace...