Contacts

Les Dérives autour du cinéma cheminent à travers un site internet, des projections et une revue papier & dvd au long cours.

On ne pourra pas tout avoir, mais on n’a pas besoin de tout avoir. On peut voir une chose, écouter, lire, voir des images en mouvement, et avoir une émotion, une idée qui chemine, dériver.

Pour nous contacter vous pouvez remplir ce formulaire.
Notre temps de réponse est variable car notre travail est bénévole.
Merci de votre indulgence.

Si l’un des ayants droits souhaite voir le contenu d’un document retiré de DERIVES.tv, nous nous soumettrons à son choix. Tous les documents sur DERIVES.tv sont publiés à des fins non-commerciales. Les droits appartiennent aux auteurs.


    Si vous voulez recevoir les lettres de Dérives, laissez votre e-mail (entre 2 et 4 lettres par an).

    Edito du premier numéro de Dérives, septembre 2007

    Avec Dérives notre désir n’est pas seulement d’apporter un regard critique, esthétique, philosophique ou poétique sur le cinéma mais de faire entrer le cinéma dans la revue par son objet même, les films, et ceux qui les pensent, les fabriquent, les imaginent et les rendent aussi visibles que sensibles. Dérives propose au lecteur de se faire spectateur et au spectateur de se faire lecteur. Passer d’un rapport à l’autre, d’une écriture à une autre, dans un jeu de continuités et de lignes de partages constantes : pour creuser des sillons, s’empêcher d’arriver, dévier hors du domaine de définition du cinéma, dériver.

    Nous désirons faire connaître des films, des textes, des travaux sonores peu ou pas diffusés. À chaque numéro, nous dériverons à partir d’un point donné. Le premier numéro trouve son point d’ancrage dans l’oeuvre du cinéaste Jean-Claude Rousseau, celle-ci nous conduisant à une réflexion sur l’image et le lieu.

     


     

    We are founding Dérives : review & dvd, and website.
    We can’t have everything, and we don’t need everything. Instead, we want to make is possible to see one thing, to listen, to read, to watch some moving images, and in this way to feel something, to form an idea that may lead somewhere, to enter the flow.
    We will provide a platform for films, photos, creative sound works and texts which might pass by unnoticed. Dérives invites the reader to become a viewer, and the viewer to become a reader, to move between roles.
    Each edition of the review will comprise a series of drifts and digressions spreading out from a given starting point.
    The website is an integral part of our editorial project. Here you will find different sections which are regularly updated, providing resonances and documents which echo and extend the work of the physical review, as well as texts, film essays, creative sound works and photographs by authors and artists whose drift is in sympathy with our own.

    (traduction de Peter Snowdon)