Eisenstein’s Wake, des hommes et des codes

La fin des musées

manifeste-2.jpg

Manifeste Du Chkoupisme (extrait)

Yves Klein, Anthropométrie sans titre, ANT 92, 1960

Le vrai devient réalité

Un anthropologue des sens

Le prologue de Zarathoustra

Entretien avec Maurice Pialat

Perception, technologie, imagination et paysage

Notes sur le geste

Histoire(s) de Yolande Zauberman

Tournage d’un film

L’art accélère le film. (notes de travail)

This is in Myasnoye, Russia, where my family had a holiday home.

Le Sacrifice

Seven invisible men, film de Sharunas Bartas, 2005

De quoi sommes-nous la somme ?* Le cinéma de Sharunas Bartas…

Rêver pour penser à leurs pensées

«L’Héroïque Lande – La Frontière brûle» : Des vies électriques

Entretien avec Thierry Garrel, producteur programmateur de documentaires

Compte rendu de la rencontre « l’économie réelle du cinéma en région »

Les intellectuels et le pouvoir

Michel Foucault & Werner Shroeter (en conversation)

Pornographie de la guerre

La méthode pour un documentaire de création

Pour un festival de photographie utile !

Bande-annonce à FILM MONUMENT de Peter Kubelka

Retour sur «Des hommes et des dieux»

Pour un nouveau cinéma dans les pays en voie de développement : le groupe...

Entretien avec Alfred Hitchcock

Entretien avec Sam Peckinpah

La création sonore

Montage d’un film

Préface au cinéma maudit

epstein-monde.jpg

Des mondes tombent dans un espace de lumière…

lettre-femme.jpg

Lettre à la prison

Écrits sur le cinéma

Lettre ouverte à l’industrie du cinéma et à tous ceux qui suivent avec intérêt...

Faire un film, c’est vivre

À l’ombre et à la lumière du temps

Une poétique du désœuvrement

Pour la renaissance des formes filmiques

Figure et fond d’Isidore Isou

Elégie 99 (Post) Freedom de Sharunas Bartas

Conspiration de la perte (réflexions autour d’Abîme)

Manifeste ciné-oeil

Les rapports vert, gris et vert-de-gris (Le cinéma expérimental ou l’institutionnalisation impossible)

L’écriture documentaire

Tacita Dean au 40e Cinéma du réel

Le rôle et la place du documentaire aujourd’hui

Pour un cinéma corporatif

Du cinéma direct : « un perpétuel jeu d’intrigues »

nicola.jpg

A propos de Monsieur Morimoto ou les ravages du blues du buzinesseman

Au hasard

Derniers articles