Cote

Philippe Cote a réalisé environ vingt-cinq films entre 1998 et 2016. Il fut à la fois cinéaste, cinéphile, programmateur, grand voyageur, et l’un des membres fondateurs de L’Etna, atelier de cinéma expérimental  à Paris. Sa démarche, sensible et radicale, a consisté à expérimenter une matière en perpétuelle transformation à travers les motifs du corps et de l’intériorité, puis les espaces lointains lors de ses voyages. Son rapport à un cinéma élémentaire où le rythme, la lumière, la couleur sont essentiels, a entraîné l’utilisation de techniques variées : peinture sur pellicule, film sans caméra, re-filmage artisanal, montage et projection en argentique et en numérique. Son cinéma s’est orienté, surtout dans les dix dernières années, vers une approche radicalement poétique du documentaire. Ses thèmes principaux : le corps solitaire du cinéaste, qui en  filmant, expérimente les formes et les mouvements – remous, cataclysmes... – de la matière qu’il regarde et qu’il saisit. Philippe Cote fut un cinéaste d'un regard profondément humble, inspiré à la fois par le cinéma abstrait et par le documentaire anthropologique.

Site personnel : philippecote.wordpress.com et vimeo.com/user2814376

Dérives autour de Philippe Cote : Sommaire

Entretien avec Philippe Cote par Rodolphe Olcèse

Timanfaya

Le chemin des glaces

Images de l’eau

19, Espíritu Santo (Andalucía)

Orissa

Va regarde 2

Des nuages aux fêlures de la terre

L’angle du monde

L’En dedans

Émergences

À la recherche de l’image cachée

Francs-Tireurs, Rencontre avec Philippe Cote

Fragment d’Une certaine histoire du cinéma expérimental français

Entretien avec Philippe Cote par Derek Woolfenden

Le film est là

Notes sur un film en devenir

Etat des yeux

Philippe Cote, Reflection

Philippe Cote, guetter le monde

La lie

Timanfaya

24 Novembre

Cote, mon ombre aquatique

Quelque part en Normandie

Entretien avec Philippe Cote

L’espace heureux

Du réel frémissant ( ou le regard nu de Philippe Cote )

Andalousie

J’ai vu peu de films de Philippe Cote

Infinies turbulences (Autour des films de Philippe Cote)

El Afilaor

Pour toi de là-bas

Une onde

Pour Philippe : 01

Pour Philippe : 02

Pour Philippe : 03

Pour Philippe : 04

Pour Philippe : 05

La pierre triste

Bombay, our City

Le pays de la terre sans arbres

Images of Asian Music (A diary from life 1973-1974)

A river called Titas

The Act of seeing with One’s own eyes

La hora de los hornos

La maison est noire

Surfarara

In the street

Au hasard

Derniers articles