Homo / Minéral

Film de Christophe Loizillon, 25', 2019

François Morellet

"François Morellet travaille depuis plus de 35 ans avec des droites, avec des lignes géométriques qui se coupent sur des toiles, des espaces "muséales" sur des bâtiments, dans la nature, dans la ville. Réaliser un film "avec" un artiste, c'est faire se rencontrer l'artiste et le cinéma. C'est-à-dire, mettre...

Homo / Animal

À quoi pensent une vache, un cochon, un ours, un chien et deux escargots quand ils sont face à l'homme ? Homo/Animal est la deuxième partie d'une trilogie composée de trois films courts. Il est précédé par Corpus/Corpus et est suivi d'Homo/Végétal. Cette trilogie explore les relations qu'entretiennent les êtres humains...

Felice Varini

Felice Varini peint. Felice Varini n'a pas d'atelier. Son cadre : des écoles, des chapelles, des galeries, des banques, des lycées... Sa toile : les murs, les plafonds, les sols... À partir d'un point de vue, il inscrit son œuvre dans ces espaces, les investit, les révèle. "Il faudra bien...

3 visages

Le film présente six plans séquences de différents visages. Une petit fille, une jeune fille, une vieille dame vivent une naissance et une mort chacune à leur manière… christopheloizillon.fr

Famille

Le film raconte des moments vécus par chacun des membres d'une famille : une femme à son travail, un enfant à l'école, un vieil homme faisant sa toilette, une adolescente et son petit ami, un homme à la maison. Chacun vit sa vie : l'une pleure, l'autre embrasse, le...

Debout(s)

Quels sont ces personnes dont l’activité requiert qu’elles se tiennent debout dans l’attente et une quasi-immobilité ? Le film dévoile, avec une lenteur qui laisse la place à toutes les conjectures, l’image de ces corps, dans un mouvement dont la découverte du visage est l’aboutissement. christopheloizillon.fr

Entretien avec Christophe Loizillon

Première partie Le réel Jean-Louis Hélard : Christophe, nous sommes là pour parler de vos films. Pouvez-vous décrire comment vous procédez pour tout film ? Quel est votre registre technique, vos moyens mis en œuvre pour élaborer et réaliser ces films ? Christophe Loizillon : D’abord, il y a plusieurs périodes dans mon cinéma. J’ai...

Georges Rousse 

Georges Rousse est né en 1948 à Nice. D'abord photographe pour l'industrie et la publicité, il découvre tardivement la peinture. Il déambule dans des lieux désaffectés voués à l'abandon ou à la destruction (Bercy, entrepôts à New York) et peint ensuite, pendant plusieurs jours, une fresque qu'il photographie, puis...

Détail, Roman Opalka

« Roman Opalka est un peintre singulier qui a bouleversé ma manière de voir l’art et le monde... Pour moi, le cinéma, c’est filmer du temps, essentiellement, et quand un homme comme Opalka qui justement écrit, peint le temps, c’est le plus beau des scénarios ». « Le plan-séquence, je...

Eugène Leroy

Quelques notes sur le film Eugène Leroy. Je crois que c’est une photo d’Eugène Leroy dans son atelier qui m’a décidé. J’avais vu quelques toiles de lui dans un musée et un ami m’avait parlé de son travail mais dans cette photo, sa peinture s’est révélée. Eugène était assis de profil dans...

Les mains 

Ne pas faire de film En Août 1994, je me retrouvais seul. Je veux dire orphelin de projet cinématographique, abandonnant malgré moi et désespérément, un film représentant 5 années de ma vie. - Un long métrage venait de s'arrêter en préparation à trois semaines du tournage, 25 personnes avait travaillé...

Les pieds 

Je n'avais jamais imaginé qu'un jour je réaliserais un film sur les pieds. Filmer des mains, des pieds touche à quelque chose d'intime, au secret, à la nudité et non à un travail en série. Conventionnellement le travail du cinéaste est de filmer des visages et des paysages. J'avais ici envie...

Questions en cours sans réponses

Pourquoi filmer le corps aujourd'hui ? Un cinéaste n'a-t-il rien de mieux à faire que filmer de manière parcellaire le corps de ses amis et de quelques personnes ? Des plans fixes de mains, de pieds peuvent-ils rendre aujourd'hui la complexité du monde? Ne faut-il pas mieux filmer la réalité du...

Corpus/corpus

Quelle a été la genèse du film ? Corpus/corpus est la 1ère partie d’une trilogie qui sera suivie par deux autres court métrages homo/animal et homo/végétal. Cette trilogie explore les relations qu’entretiennent entre eux les êtres vivants : homme, animal, végétal. Notre conscience d’être vivant parmi d’autres êtres vivants s’amenuise....

Les sexes

christopheloizillon.fr