Repérage sur un film à faire avec Robert Kramer

thumb image
Documentaire sonore de Jean-Luc Galvan, 1992

C’était à Toulouse en février 1992. J’étais « ingé son » et je passais en même temps une maîtrise à l’Ecole Supérieure d’Audio-Visuel de la fac du Mirail.

Première semaine de février, Robert Kramer arrive à l’école pour encadrer un atelier sur le documentaire : faire un film avec nous à Toulouse.

A ce moment là, il semblait aimer observer le contour d’une ville, la séparation entre son en dedans et son en dehors, sa périphérie.

Nous partons en repérage dans une vieille Mercedes. Nous sommes cinq, Robert Kramer, Florence, Annie, une étudiante en DEA (dont j’ai oublié le prénom) et moi-même.
J’emmène un magnéto numérique et un couple de micros, j’enregistre.

Quelques semaines plus tard Robert Kramer part au Vietnam réaliser son film : « Vietnam – point de départ ».

J’ai retrouvé les rushes sonores de ce repérage la semaine dernière. Je les avais « oubliées ». Après les avoir écoutées, je décide de monter quelque chose car cela me paraît important.

Quel film à faire en cette fin du XXème siècle ? C’est le sujet de cette pérégrination en voiture. Je l’ai réduite à 66 minutes.

Toulouse, France
jlg[at]kinoks.org
kinoks.org