Tornes

Stavros Tornes est né à Athènes, en 1932, et décédé en 1988. Le jour de sa mort, l’état grec se décidait enfin à lui accorder un de ses premiers financements officiels pour son dernier film, Le pauvre chasseur du Sud. Dès l’époque de son service militaire, Tornes est mis à l’écart pour ses idées de Gauche. Il est né dans un milieu populaire, d’une famille d’immigrants. Il vivra en exil en Italie, pendant la dictature des colonels, et incarnera toute sa vie différents rôles au cinéma, comme acteur (Rossellini, Fellini, Taviani, Varda, Rosi, Monicelli…). Avec sa compagne et muse, Charlotte Van Gelder, il réalisera au fil des années quelques films, qui ne ressemblent à rien de connu, surtout pas en Grèce, et qui seront tous réalisés dans l’intimité du travail amical, et de la rencontre humaine, avec une farouche indépendance, et dans une recherche poétique.

Incarnation du cinéma

Balamos

Coatti, film de Stavros Tornes, 1977

Pourquoi filmez-vous ?

Addio Anatoli

Karkalou

Matines à l’ile de Thera

Dérives 3 avec Stephen Dwoskin

Derniers articles

Éloge de l'amour