Constellation Hernández

Hernández

Mauricio Hernández est écrivain et cinéaste. cargocollective.com/areteya

“B” comme Jazz

| 16mm, DV, 80 mn | Réalisation : Mauricio Hernández | Caméra, texte et montage : Mauricio Hernández | Collaboration : Jacques Lampecinado, Alain Bhrül, Leïla Colin-Navaï | Avec la participation de : Archie Shepp, Hank Jones, Gianmaria Testa, David Murray, Roberto Cipelli, François Tusques, Noël McGhie, Attilio Zanchi, Paolo...

Figure et fond d’Isidore Isou

¡Cómo diablos Marie!, diríale Pierre–como a otra, en otro tiempo, Adán, ¿cómo diablos descubriste esta quimera ? Los franceses , Pedro Sin Cerebro « Une cravate de bave pendue à une dent d’ivoire », avec ce verbe qui pourrait constituer la vitrine du meilleur surréalisme, le roumain Isidore Isou définit en...

Det snöar om björken

| Super 8, 80min | Réalisation : Joel Grip et Mauricio Hernández | Montage : Mauricio Hernández | Mixage : Leïla Colin-Navaï | Avec : Niklas Barnö, Raymond Strid, Roland Keijser and Joel Grip | Texte : Mauricio Hernández, Joel Grip et Pedro A. Vilchis Montes | Producteur : Umlicht:...

Salomè

HD/16mm/Super 8, couleur, sonore, 23 mn Réalisation, caméra, son, texte, montage : Mauricio Hernández | Mixage : Leïla Colin-Navaï | Avec par ordre d'apparition: Mateo Joyce, Michele Joyce, Gabriele Joyce, Aude Verguibier, Luca Wiss, Philippe Cote, Astrid Harel, Paloma Juve, Jacques Lampecinado, les poupées de Michel Nedjar, Sofia Tchertkoff et...

L’erreur de Pasolini

«La filosofia è scritta in questo grandissimo libro che continuamente ci sta aperto innanzi a gli occhi (io dico l'universo), ma non si può intendere se prima non s'impara a intendere la lingua, e conoscer i caratteri, ne' quali è scritto. Egli è scritto in lingua matematica, e i...
Maya, film de Teo Hernández, 1979

Parabole de lumière, introduction à l’œuvre de Teo Hernández

Teo Hernández naît le 23 décembre 1939 à Ciudad Hidalgo Michoacán. Il est ce qu’on pourrait appeler un métis de première génération, sa mère Sara Jimènez Olivares, fille d’une éminente famille espagnole, se marie avec Teodoro Hernández Sánchez, un indien à la volonté exacerbée, lequel, d’après une légende familiale...

Une histoire du cinéma, l’instant captif

Télécharger le pdf Au cours d’une conférence donnée à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales en 2015 à l’occasion d’un hommage qu’on lui a rendu, Alain Cavalier a rappelé la brève histoire du cinéma à travers un fait singulier : son père avait le même âge que Renoir, Jean,...

Marguerite, cent et un ans après

Ce quatre avril on célèbre le cent et unième anniversaire de la naissance de Marguerite Duras, thaumaturge de la parole qui a su laisser l’empreinte de sa voix sur les images d’un siècle violemment révolu. Duras trace une longue parabole qui unit deux rives en apparence inatteignables : sa voix...
Teo Hernández à Kaboul

Reconstruction d’une autobiographie en fragments

Le 25 juillet 1980, Teo Hernandez achevait avec Graal la tétralogie Le corps de la passion (1977-80). Son projet le plus ambitieux prenait forme. Un an auparavant, Gérard Courant, au cours d’une interview, avait mis le doigt sur le caractère prometteur que cette œuvre en prémices, mais de grande...

Eisenstein’s Wake, des hommes et des codes

« Frères » Le cuirassé Potemkine , Serguei Einsenstein Sur les cendres des astres, celles indivises de la famille, était le pauvre personnage, couché, après avoir bu la goutte de néant qui manque à la mer. (La fiole vide, folie, tout ce qui reste du château ?) Le Néant parti, reste le château...

Voyage aux régions équinoxiales du nouveau continent : José Lezama Lima, les tropes, les...

| Super 8, DV, 247 min | Réalisation : Mauricio Hernández | Avec la participation exceptionnelle de Alicia Alonso, Chinolope, Cesar Lopez, Ernesto Bustillo Lezama, Ileana Bustillo, Alina Bustillo, Ernesto Bustillo, Elsa de Bustillo, Orlando Alvárez Lezama, Roberto González Echevarría, Esperanza López Parada, Laurence Breysse-Chanet, Andrés Sánchez Robayna, Jorge Luis...