Goël

Cinéaste et plasticienne née en 1951, à Rolle (Suisse), Véronique Göel vit et travaille à Genève. Elle a commencé par une formation de couturière avant de s’orienter vers des études de peinture et de gravure à l’École des Beaux-Arts, à Lausanne puis à Genève. Sa découverte des films de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, en 1974 lors de leur première rétrospective à la cinémathèque de Lausanne, est déterminante. Entre 1982 et 1989, elle vit et travaille à Londres avec le cinéaste expérimental américain Stephen Dwoskin. Véronique Goël a entrepris de nombreux séjours en Afrique, à Berlin, à New York, à Florence ainsi que dernièrement une résidence d’artiste à Barcelone.

Site personnel : www.veronique-goel.net

Allegro

16 mm, 1.33, 22 min, 24fps, couleur et noir/blanc, mono Scénario: Véronique Goël d'après Allegro de Yvan Nylkorian Images : Alain Grandchamp Son et mixage : Luc Yersin Montage : Véronique Goël Voix off : Claude Champion, Sarah Koch, Endre Kovàcs, Judith Orban, Yves Tenret 5 voix, 5 figures. Un groupe, ses contradictions. L’éclatement des individus et de leur image...

Perfect life

16mm, 1.33, 82 min, couleur, 25fps, mono, v.o. français s.-t. anglais/allemand Dialogues : Véronique Goël Images : Jürg Hassler, Stephen Dwoskin Son : Jean Faravel Mixage : Florian Eidenbenz Montage : Véronique Goël, Danuta Damm Musique : Stephan Wittwer Décor : Bernardo Zavattini, Claudine Després, Padrutt Tachella Régie : Olivier Zimmerman, Claudine Després Avec : Bernardo Zavatini, Hélène Lapiower, Rolf Wäber, Danuta Damm, Roland Vouilloz, Patricia Bopp, Radjan Titus Production : Scherzo...

Précis

16mm, 1.33, 80 min, noir/blanc, mono, 25 fps v.o. français s.-t. allemand Scénario : Véronique Goël d'après Précis (roman) de Yves Tenret Textes et dialogues : Yves Tenret Images : Mat van Hensbergen, Stephen Dwoskin Son : Félix Singer Montage : Katrin Plüss Mixage : Preview 2 London Direction de production : Pierre-Alain Schatzmann Avec  Yves Tenret et Véronique Alain, Claudine Després, Aline Horisberger, Arielle Meyer, Nicolas Wadimoff, etc. Production : Scherzo Films,...

Un autre été

16mm, 1.33, 87 min, 24fps, noir/blanc, mono, v.o. français Scénario : Véronique Goël, Yves Tenret Textes et dialogues : Yves Tenret Images : Alain Grandchamp Son : Marcel Horner, Luc Yersin Montage : Véronique Goël Générique : François Rappo Assistance réalisation : Madeleine Fonjallaz Direction de production : Pierre-Alain Schatzmann Avec : Patrice Bornand, Carlo Brandt, Claude Dewaele,...

À côté de ce cinéma

OL – Tu arrives au cinéma assez tardivement, après un passage par la couture, puis par des études de peinture et de gravure. Qu’est-ce qui a décidé de ce déplacement ? Qu’est-ce que le cinéma offrait que ces autres disciplines n’offraient pas ? VG – Je crois surtout que c’était...

Soliloque 2, la barbarie

16 mm, 1.33, 20 min, couleur, 24 fps, mono v.o. italien et français Images : Alain Grandchamp, José-Michel Bühler, Véronique Goël Son et mixage : Luc Yersin Montage : Véronique Goël Direction de production : Pierre-Alain Schatzmann Voix off : Claudine Després, Maurice Magnoni Production : Scherzo Films, Genève Mise en parallèle d’un échange épistolaire avec l’histoire accidentée de la ville...

Agbar

C'est l'histoire en trois récits de la Torre Agbar que Jean Nouvel a conçue à Barcelone. Ce bâtiment de 144 mètres, se dresse en un cylindre protubérant de base ovale avec une façade circulaire de verre et de métal. Que dire d'une telle emprise sur le paysage urbain, qu'en...

Short Time

Un battement de cils, le temps d'un été, à Beechdale Road.

Allegro, texte du film

  I — nous en sommes là. dans ses fins de choses, ses fins finissantes, plus de douleur et encore des mots pour la dire. plus de complaisance, plus de dupes, saoul encore, de temps à autre, des liqueurs de la fente. au bout d'un monde et de ses anecdotes...
0.jpg

8 monologues d’un autre été

  I. libre, cette bévue, toujours, il s’étonne, la force. ce corps chétif. néanmoins appliqué. une tâche à accomplir. entasser. obsessionnellement. séparer, d’une longue résistance, le souvenir vague. le réveil. silence. endormi, les minutes passent, l’irrémédiable, un être rêve. l’infernal cycle naissance mort. une journée à la dimension dérisoire, inéluctablement,...

Perfect Life – La communauté introuvable

Depuis cinq films — dont deux longs métrages —, Véronique Goël développe avec insistance un propos qu'on a d'abord envisagé comme "interne" au cinémaF. Buache a parlé à son propos de "machine célibataire" (in La revue belge du cinéma No 14, 1985). : déconstruction du récit, sérialisation des gestes...

la tentation du cinéma

les 7 narrations un livre de formes lignes des arbres, lignes des barrières, des poteaux, des piliers et des arches, lignes des murs, des parasols, lignes des trottoirs, des motifs, des matériaux, des bancs et des portes, des escaliers et des écritures… le monde est là dans cette scansion d'images le monde est...
Soliloque 2 / La Barbarie, film de Véronique Goël, 1982

Soliloque (de la cuisine) / la barbarie (du mangeur d’hommes)

_ _ Nul n’ignore aujourd’hui que le socialisme soviétique coula de n’avoir su naviguer avec succès entre le Charybde du rêve léninien de la cuisinière dirigeant l’Etat socialiste et le Scylla de la réalité stalinienne du mangeur d’hommes à la tête de cet Etat. Ce n’est pas le moindre...
Soliloque 2/la barbarie, Véronique Goël, 1982

Les films de Véronique Goël

  Les films de véronique Goël sont comme des tranches de mémoire taillées dans un langage cinématographique solide. Entre les lignes de ce langage, sa lucidité se déploie en agrandissements successifs qui se remplissent de la simplicité complexe de son propre vécu. Confrontant hommes et actions, hommes et espace et...