Henri Alekan, des lumières et des hommes

thumb image
Film de Laurent Roth, 1986

16mm, noir et blanc, 20’

Image : Sophie Maintigneux, Isabelle Czajka – Son : Emmanuel Maintigneux
Montage : Alain Sanchis, Richard Beaudonnat – Musique : Charles-Henri-Valentin Alkan
Entretien et réalisation : Laurent Roth
Production : Edmée Millot, Archibald Films
Remastérisation 2012 : Paul Champart, Dominique Ciekala, Inthemood.

Tourné en juin 1984 à Boulogne, cet entretien saisit Henri Alekan, chef-opérateur mythique de la « Qualité française », au moment de son come-back dans le cinéma d’auteur (Robbe-Grillet, Ruiz, Wenders, Straub et Huillet, Gitaï) et de la parution de son livre somme : Des Lumières et des Ombres, véritable traité philosophique de l’éclairagisme. Rencontre avec un homme au sommet de son art.

« Je tourne Marie ou le Retour en cinq jours, plus vite que prévu : il nous reste de la pellicule noir et blanc (périmée…) et une journée de location de matériel. « Et si nous allions voir Alekan ? ». L’équipe est partante. Ainsi s’improvise ce film avec lui, tourné en une après-midi dans mon jardin. Le ton de l’entretien est paternel, Henri Alekan me connaît depuis que je suis enfant, son fils était à la communale avec moi. Je me retrouve au montage avec des matériaux très pauvres: deux ou trois valeurs de plan et un peu de banc-titre. Comment créer un imaginaire ? En poussant le tirage de la pellicule noir et blanc au laboratoire pour retrouver l’orthochromatique des débuts d’Alekan et en inventant un montage son complètement irréaliste (je pioche dans la sonothèque de l’ECPA où je fais mon service). Ce film est une cabane de branchage, mais une cabane où filtre un peu de lumière. Je découvre qu’on peut faire du cinéma avec presque rien. »

Film édité dans le coffret dvd : Laurent Roth – Courts métrages : L’intégrale.
Contact : laurent.roth(arobase)gmail.com