Maintenant

Beyrouth, mars 2021

(posthume)

Réalisé quelques temps après l’agression Israélienne de l’été 2006, (Posthume) est un essai doublement hanté par l’absence présente de toute fiction et l’omniprésence du réel. ghassansalhab.com

brève rencontre avec Jean-Luc Godard (ou le cinéma comme métaphore)

Entretien à partir du film Notre musique de Jean-Luc Godard, où celui-ci parle de sa pratique cinématographique aujourd’hui.

1958

En 1958, une femme donne naissance à son premier enfant au Sénégal, terre d’émigration, au même moment le Liban, pays originaire, plonge dans un grave conflit interne, préambule de la future guerre civile.

Entretien avec Ghassan Salhab

Commençons par ton parcours de cinéaste, quel est ton rapport aux images? Qu'est ce qui t'as amené à faire du cinéma? À moins qu'on soit un enfant prodige, on n’avance jamais d'un seul pas. Je suis né au Sénégal, j’y ai passé mes 12 -13 premières années. C'est donc au...

Ces images

Un vaste champ de ruines, de toutes sortes et de tout temps. De tout temps d’homme, ou du moins de toute civilisation, quelle qu’elle soit. Et notre champ « méditerranéen-mésopotamien » n’y échappe point, loin s’en faut, très loin s’en faut. Cela se poursuit sans relâche, à l’est comme à l’ouest,...

L’encre de Chine

Méditation crépusculaire où l'autobiographie se frotte aux fantômes de l'histoire récente du Liban.

De la violence

Tout ce que l’économie t’enlève de vie et d’humanité, elle te le remplace en images et en représentations ; tout ce que tu ne peux pas faire, tu peux en être le spectateur.Baudoin de Bodinat, La vie sur terre Comment aujourd’hui ne pas rappeler que la véritable, profonde violence des pouvoirs (j’insiste...