Eva, des lampes et des grillons

thumb image
Film de Caroline Delaporte, 2010

super 8 numérisé, 18′, édition du sacre, film flamme

Poème de Fabrice Denys
musiques: Stinksisters, Fantazio gang Denys/Williams

L’acte de filmer c’est tout de même positif, c’est honorer un moment de la vie. Je me soulignais ces paroles, me les chantais intérieurement, pendant la réalisation d’eva. Parce qu’il me fallait surmonter une drôle de timidité pour filmer mes amis, à travers la camera et le magnétophone. Leur arracher une offrande.

Le film est bâti avec un texte du chanteur et contrebassiste Fantazio, un moment d’auto-érotisme féminin, décrit comme une fuite hors de soi, un fil tendu au dessus des flots, mort et élan vers une nouvelle forme, saison, vie. Il chemine en parallèle avec les retrouvailles, l’intimité de la fête.

Filmographie : www.polygone-etoile.com
Site personnel : www.caroline-delaporte.fr

Contact : caro.delaporte(arobase)yahoo.fr