Détail, Roman Opalka

thumb image
Film de Christophe Loizillon, 25', 1986

« Roman Opalka est un peintre singulier qui a bouleversé ma manière de voir l’art et le monde… Pour moi, le cinéma, c’est filmer du temps, essentiellement, et quand un homme comme Opalka qui justement écrit, peint le temps, c’est le plus beau des scénarios ».

« Le plan-séquence, je l’ai expérimenté depuis Détails, Roman Opalka, avec ce travelling quand l’artiste est filmé en train de peindre « quatre millions ». J’avais fait le film pour ce plan du passage des « quatre millions ». C’était un travelling très compliqué à réaliser qui nécessitait la construction de trois planchers et une caméra sur un travelling de banc-titre, pilotée à distance. Mais quand j’ai vu le plan, j’ai perçu que, là, le spectateur pensait.
Le plan durait trois minutes quarante, et ça bouillonnait de questions dans sa tête. »

Christophe Loizillon,
Bref Magazine, n° 107, 2013

christopheloizillon.fr