Etant donné, Richard Baquié

thumb image
Film de Achille Chiappe, 1998

« Richard Baquié est un sculpteur classique, c’est-à-dire qui a de la classe. »
_ Achille Chiappe

Ce film-poème d’Achille Chiappe est un hommage à son ami Richard Baquié, sculpteur marseillais décédé en 1996.
_
Outre son œuvre, l’artiste a laissé de multiples traces : dessins, croquis, écrits, cartes postales… Mais aussi le son de sa voix et son image en photos, vidéo ou super 8.
_
C’est à partir de ces éléments, officiels ou intimes, que le réalisateur compose en 1998 ce documentaire de 34 minutes produit par Artémis.
Au fil du temps, expositions personnelles et collectives ont permis d’affirmer le rang de Baquié sur la scène artistique nationale et internationale. C’est ainsi que ses œuvres ont rejoint les meilleures collections privées et publiques.

Réalisation : Achille Chiappe
_
Image : Michel Dunan
_
Montage : Georges Pons, Achille Chiappe
_
Musiques : Blurt, S.Gainsbourg, J. Hendrix, T. Dallara

Production : Artémis
_
Année de Production : 1998
_
Durée : 34 mn
_
Format de tournage : Vidéo Hi8
_
Diffusions : Atelier I.A.L./Joliette (Marseille, juin 98), Arté/Métropolis (extraits, Sept.98), M.A.C Marseille (Sept.98), Centre Beaubourg (Paris, Sept.98). Sélections : Festival International du Film d’Art (Montréal, Mars 99), Festival Vues sur les Docs (Marseille Juin 99), Festival International du Film d’Art d’Athènes (Déc. 99), Festival de Turin (Oct. 2000), Le Polygone étoilé (Marseille, mars 2002), Alcazar (Marseille, juin 2010)…

« Richard Baquié était artiste comme on respire. Etudiant à 26 ans à l’école des beaux-arts de Marseille –Luminy, il y noue des amitiés et des complicités qui dureront toute sa vie.
_
A partir de 1980, d’abord à Marseille puis partout (Fondation Cartier, centre Georges Pompidou, Guggenheim Museum, Tokyo, Bruxelles, Istambul), il entreprend de démontrer, à l’instar de Lévi-Strauss, que le bricolage est l’essence même de la culture.
_
Artiste pressé, des carcasses de voitures, de trains, d’avions, lui serviront à traverser de part en part les années quatre-vingt.
_
Les mots, travaillés comme des objets, nourrissent aussi bien sa vision de sculpteur que sa pensée intime. La plus humble des choses, la plus humble des phrases peuvent résonner longuement dans ses installations.
_
On pourrait avancer que c’est ainsi qu’il a redéfini la sculpture.
_
Il était né le 1er mai 1952 à Marseille, il y est mort le 17 janvier 1996, à 44 ans. »

_ François Bazzoli

Contact réalisateur : achillechiappe(arobase)yahoo.fr