Préparation d’un film de fiction

Scénario

L’histoire, les images et les sons à travers des mots…

Le scénario permet de mettre une idée sur papier afin d’en faire un film.

Le scénario est découpé en séquences (liées à une unité de lieu, d’action et de temps). Les séquences sont divisées en scènes (généralement liées au lieu).

Le story-board est une grille de dessins représentant les images successives avec les dialogues et le type du plan et du mouvement de caméra utilisé ainsi qu’une description de l’action.

Modèle vierge de story-board à télécharger

préparation

L’improvisation est le degrés ultime de la préparation.
La préparation commence par les repérages et le casting.

Repérages

Ils sont une prise directe avec la réalité. Réalité de l’environnent. Réalité sonore. Réalité des lumières…

Le matériel nécessaire
véhicule, appareil photo, mètre, boussole, une carte, un scénario, une carte de visite, un dictaphone ou une caméra vidéo, un stylo et un carnet.

Vérifications à effectuer
nuisance sonore, anachronisme, orientation, s’il y a un chantier prévu (voir la mairie), le temps de trajet, la lumière selon les heures de la journée.
Pour les bâtiments, il faut vérifier les dimensions, la capacité électrique.

Sur le carnet, il faut noter la position exacte des endroits retenus, l’adresse, les numéros de téléphone des propriétaire, l’ensoleillement et l’estimation de la « rumeur » (bruit ambiant).

Aussi, il faut photographier en panoramique le champ et le contre champ (ne pas oublier d’indiquer le nord sur les photos).

Remarque : pour une scène de nuit, les repérages se font de nuit.
Pour les autorisations de tournage, il faut s’y prendre au moins 3 semaines à l’avance.

dépouillement

Puis il faut rédiger des documents écrits qui servent à organiser le tournage et à cordonner tous les corps de métier.

A partir du scénario, pour chaque scène, on extrait un certain nombre d’indications (décors, acteurs, effets, accessoires….) que l’on répertorie sur une feuille de dépouillement.
On doit écrire une feuille de dépouillement pour chaque scène.
En haut à droite de cette feuille, on indiquera l’estimation du temps de tournage de la scène. Aussi chaque feuille de dépouillement doit contenir le résumé de la scène décrite. Le résumé doit indiquer les présences, le lieu et l’action pendant la scène.

feuille de dépouillement vierge à télécharger

Après avoir fait le dépouillement de toutes les scènes du scénario, on peut établir le dépouillement décor qui rassemble les scènes jouées par décors et par effets (intérieur ou extérieur / jour ou nuit).
Il permet ainsi de visualiser les décors les plus importants et de commencer à organiser le tournage.

Exemple de dépouillement décor à télécharger

Continuité

Une fois que le dépouillement est terminé, on peut faire la continuité.
Sur une même feuille on répertorie toutes les séquences chronologiquement en indiquant pour chaque séquence l’effet, le jour, le décor, le résumé, les rôles, les figurants, le minutage (le temps que dure la scène jouée) et le temps de tournage.
Elle va servir de colonne vertébrale de la narration du film.
La continuité sert à retrouver une séquence, faire les changements des jours, éviter les faux raccords.

Feuille de continuité vierge à télécharger

Plan de travail

C’est l’outil primordial pour un bon déroulement de votre tournage. Il se fait à partir du dépouillement général, du dépouillement décor et de la continuité.
Il faut, sur une même feuille, arranger les journées de tournage en fonction des décors, des effets (Intérieur ou Extérieur / Jour ou Nuit), des comédiens ainsi que des axes de prise de vue (gain de temps lors du tournage).
On doit regrouper au maximum les journées de tournage avec les mêmes décors, les mêmes effets, les mêmes comédiens et les mêmes axes.br>
Ainsi lors du tournage on gagnera un temps appréciable (on ne sera pas obligé de tourner dans un premier décor puis un deuxième puis de revenir au premier…) et on économisera de l’argent.

Dans la législation française, il faut faire une pause de 12 h entre les jours et le week-end ne compte pas comme une pause.

Conseils : mettre les heures de nuit en début de semaine afin d’avoir une équipe « fraîche ».
Aussi, il faut savoir à quelle heure se couche le soleil (voir l’éphéméride).

Exemple de plan de travail à télécharger

Plan de travail vierge à télécharger

Feuille de service

La feuille de service est le dernier document à établir.
Elle se fait avant le tournage et se distribue à l’équipe technique et aux comédiens pendant le tournage.
Elle indique le programme de tournage du lendemain. br>
Elle est nominative et est distribuée à chaque personne la veille d’une journée de tournage.br>
Elle contient les heures de convocation pour les techniciens et les comédiens.

Feuille de service vierge à télécharger