Va regarde

thumb image
Film de Philippe Cote, 2008

super 8 couleurs et nb, silencieux

… Je pars en Thaïlande et ensuite dans le nord du Laos (Luang Prabang puis normalement plus vers le nord), sûrement ensuite au Cambodge. À l’origine de ce départ, il s’agit d’une aspiration dans un renouvellement de mon cinéma, dans la recherche de nouvelles lumières, de nouveaux espaces, de nouveaux rapports… Je l’ai amorcé avec mon film L‘ANGLE DU MONDE tourné sur les îles chères à Jean Epstein, d’autres suivront… Disons vers un cinéma plus proche du documentaire poétique : être là et regarder, inscrire la durée, ne pas chercher à forcer les choses qui se présentent. J’y vais en rêvant aux images de Peter Hutton (Images of Asian Music et à André Sauvage (cinéaste documentaire iconoclaste, qui a su filmer dans les années 30 ces pays avec beaucoup d’amour et d’humanité)… Comment rendre compte d’une réalité qui n’est pas la sienne mais partagée l’espace d’un moment, toucher ce point de contact entre une réalité personnelle (disons de l’ordre de l’intime) et cette altérité présente devant soi (l’espace des autres)…
(Philippe Cote, mai 2006, avant le départ au Laos)