Une phrase non-photographiable

thumb image
Document de Eric Pellet & Jean-Marie Gleize, 2010

une-phrase-non-photographia.jpg
_
_

Quelque chose continue. L’image absorbe tous les mots, un à un. Le récit dévale entre les pierres. Rien là silencieusement qu’un lit de syllabes qui effacent une à une toutes les images. A la fin, noir sur blanc sur noir sur blanc sur noir, l’image est avalée dans les mots absorbés dans l’image. Une ampoule éclate et se brise au sol. Plus rien ne bouge et tout continue en voix off : une phrase entendue et muette et brisée, une phrase non-photographiable.
_
_
_

Voir le document Une phrase non-photographiable
_
.
_
_

Jean-Marie Gleize est écrivain; il est né à Paris, aux Tournelles, dans le quartier du Marais entre Bastille et Saint Paul.

Il est aussi Professeur émérite à l’Ecole normale supérieure de Lyon où il a dirigé le Centre d’Etudes Poétiques durant dix années (1999-2009). Il a conçu ce laboratoire comme une « communauté » de recherche et de création.

Il travaille (avec d’autres) à l’émergence d’une écriture objective.

Il s’est marié en Tunisie, a vécu à Carthage et a enseigné à l’Université de Tunis. Il a également enseigné aux Etats-Unis (dans la forêt du Vermont) et en Chine intérieure, à Wuhan.

Il a beaucoup tourné autour du trou de Léman, le lac. Dès qu’il en a la possibilité, il retourne en Chine, à Xi’an et à Pékin. Ou à Tarnac, qui est le village de son enfance.

Il travaille à l’exténuation et au dépassement du genre poésie. Il croit pouvoir parler de « post-poésie ». Il encourage toute initiative en ce sens. Il a longtemps documenté ses déplacements dans l’espace à l’aide du Polaroïd.

Il aime la musique arabe, le noir, la pluie. Il s’intéresse aux ordres mendiants. Il ne va pas au théâtre.

Il a fondé la revue Acid(e) avec Michel Crozatier Puis la revue Nioques dont il est toujours responsable. Il croit que l’adjectif « littéral » et l’adjectif « communiste » doivent avoir un sens. Il travaille (avec d’autres) à le chercher.

Il a publié dans de nombreuses revues dont L’in Plano, ZUK, Tartine, Axolotl ou TTC.

Il a fondé la cellule Max Stirner à Sigonce (Alpes de haute Provence), avec Michel Crozatier et Patrick Sainton (« deadly workers »).

Il dit qu’il a mangé un poisson de source et qu’il faut construire des cabanes. Il dit qu’il va vers un arbre et qu’il revient. Ou qu’il devient.
_
_

Bibliographie sélective  : Poésie et figuration, Seuil, 1983, Simplification lyrique, Seghers, 1987, Francis Ponge, Seuil, 1988, Léman, Seuil, 1990, A noir, Seuil, 1992, Le Principe de nudité intégrale, Seuil, 1995, Les Chiens noirs de la prose, Seuil, 1999, Non, Al Dante 1999, Néon, Seuil, 2004, Film à venir, Seuil 2007, Sorties, Questions Théoriques 2009, Tarnac, un acte préparatoire, Seuil 2011.
_
_

Liens autour de Jean-Marie Gleize :
_
www.cipmarseille.com/auteur_fiche.php?id=696
_
autresetpareils.free.fr/artistes/gleize.htm

La série {une phrase non-photographiable} a été initialement publiée dans le numéro 26/27 de la revue Faire part, consacrée à Jean-Marie Gleize, intitulé {La poésie n'est pas une solution (2010)}. [revue.faire.part.pagesperso-orange.fr->http://revue.faire.part.pagesperso-orange.fr/index.htm]