Profanation des dispositifs

thumb image
Film de David Legrand et Philippe Zunino, 26', 2013
La profanation est le contre-dispositif qui restitue à l’usage commun ce que le sacrifice avait séparé et divisé. (Qu’est ce qu’un dispositif ? Giorgio Agamben)

Aliénés par les dispositifs, il nous faut nous les réapproprier et 
combattre ainsi les processus de désubjectivation qui les accompagnent.
C’est là la condition sine 
qua non de la possibilité d’une vie libre dans un monde qui ne serait pas devenu irrémédiablement inhumain.
Profaner donc pour combattre la domination des dispositifs et le règne de la religion 
capitaliste.
Profaner pour redonner tout son sens à la politique, cet effort d’hommes libres pour vivre ensemble.
Profaner pour libérer la pensée.

Profanation des dispositifs le nouveau film de genre de D. Legrand et P. Zunino renoue avec la réflexion critique et méditative qui a toujours été au centre de leurs productions filmiques. En reposant la question de notre relation au monde vivant, ce film nous conduit au travers du rituel de la marche le long d’un canal dans le Berry et pose la question de la transmission de l’auto accomplissement.
Profanation des dispositifs se veut la vision et l’expression d’un monde non séparé qui n’oppose plus culture/nature/technique, mais qui tente de l’assimiler à une forme de transmission exo-pédagogique, dans la lignée de Robert Filliou au travers de la notion de « révélations des forces pathétiques », individuelles ou collectives, loin de l’ironie actuelle qui constitue l’essentiel de notre regard sur le monde.

Profanation2.jpg

[Chateauroux Underground->http://ciaddict.free.fr/ChateaurouxUnderground/] contact : madale(arobase)wanadoo.fr