Par des voies si étroites

thumb image
Film de Vincent Sorrel, 1995

16 minutes – 16 mm

Cinex – Atelier du cinéma Excentrique, à Grenoble

Dans un alpage itinérant de Savoie (France), se déroule un cycle de vie dans son aspect premier, répété sans cesse pour aller toujours un peu plus haut, sachant que le rien devient tout et que l’on peut imaginer Sysiphe heureux.
Toujours en marche, la lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d’homme. Hé ! Quoi ! Par des voies si étroites ?

« Quelques instants syncopés en noir et blanc d’un troupeau et de ses vachers durant l’alpage. Esotérisme éblouissant des hommes et des bêtes à la manière d’un Picasso qui parle, meugle et bouge ». Jacques Mandelbaum, Le Monde.

Les autres films du réalisateur :

Là-bas où le diable vous souhaite bonne nuit
(16mm / 26 minutes / noir et blanc / 2000)

Nous sommes nés pour marcher sur la tête des rois
(HDcam / 60 minutes / couleur / 2006)

Le Cinéaste est un athlète, Conversations avec Vittorio de Seta
co-réalisé avec Barbara Vey (DVCPRO HD / 88 minutes / couleur / 2010)

Contact réalisateur : vincent.sorrel(arobase)gmail.com