La dernière lettre du Yage

thumb image
Film de Anthony Rousseau, 2000

> Dans une dernière lettre (réelle ou fictive) écrite à Allen Ginsberg par William Burroughs en exil, se succèdent les vieilles images d’un film super 8. Proche de la forme “documentaire-fiction”, cette vidéo présente le parcours initiatique et la vision chaotique d’un voyageur en Amérique du Sud, à travers description hallucinée et observation violente…

> William Burroughs, in exile in his last letter (real or not) writes to Allen Ginsberg. This video, similar to a documentary-fiction shows us an initiating and chaotic vision of a traveller in South America through his hallucinations and violent observations.

Voix off : Raymond David

_
_
_

Présentation de mon travail

Mon travail est structuré autour des notions de détournements et de recyclage d’éléments générés par les mass média : textes, images, sons, mais aussi de l’histoire de l’art, du cinéma et de la littérature…
Ces éléments appropriés en un ensemble de matières premières iconographiques, sonores et textuelles sont organisés formellement autour des idées d’hybridations, de mixages, de collages et de superpositions. L’idée, qui conduit à ses formes de création, est la volonté d’une relecture (critique, poétique et/ou esthétique) d’un réel préexistant.
Cette appropriation s’appuie aussi par la diversité des techniques utilisées (film super8, caméra numérique, webcam, polaroid, photocopie, téléphone mobile…). Celle-ci m’amène à expérimenter l’ensemble des “outils de visions” (dé)passés ou actuels dans le but de déployer une attitude artistique au quotidien ou du quotidien.
Ces processus de créations sont liés pour la plupart aux usages des nouvelles technologies de l’information et de la communication qui favorisent la transversalité des supports de création et de diffusion, mais aussi l’hybridation et les échanges des média.
Ainsi, les différentes expérimentations et recherches que je mène se concrétisent par des vidéos, des photographies, cdroms, des installations, et des performances visuelles et sonores, qui sont autant d’étapes d’un travail en cours, préambule à une création rhizomatique.

L’ensemble de ces travaux et créations sont disponibles et accessibles sous forme d’archives consultables sur les réseaux Internet, ils trouvent leur autonomie et prolonge cette idée d’une attitude artistique du quotidien…sans tomber dans des postures“kitsch” ou romantique…

———–

About my works :

My artistic work is based on misappropriations and recycling of elements generated by the mass media: texts, pictures, sounds, but also by any artistic activities: history of art, cinema, literature ?
So all elements become a group of textual and audio, iconographic raw materials that I organize officially around ideas of hybridizations, mixing sounds, collages and superimposing. The idea, that brings me to these forms of creation, is rather simple: the will of rereading (critical, poetic and/or aesthetic) of a pre-existing real.

The diversity of the used techniques (super8 film, numerical camera, web-cam, Polaroïd, photocopy, mobile phone) as well as the investment of some mediums (sounds, video, texts, photographs) is essential in my work. Because they participate in certain processes of creations linked on one hand to the manners of new technologies, information, and communication. On the other hand, it allows me bigger freedom of expression in the way I approach the subjects.

As a result, the different experimentations and researches that I follow becomes a reality within videos, photographs, CD-ROMs, installations, and within sound and visual performances. They are many stages in an ongoing work, preamble in a rhizomatic creation.

———————–

Rennes
Anthony Rousseau

[anthonyrousseau.com->http://anthonyrousseau.com]
rousseau.01(at)gmail.com