entrepreneurs

thumb image
Film de Antonella Porcelluzzi, 2008

MACROTISSU manipulation des hautes sphères

15 juillet-12 août : un séjour dans mon pays, j’observe entre autre comme la situation financière se détériore, on sera bientôt dans la même situation que l’Espagne et la Grèce, à moins qu’UNE chose ne change enfin, la politique de la BCE, la Banque Centrale Européenne. Son statut est si mal construit qu’elle est une institution sans pouvoir depuis sa naissance. Depuis l’année 2000 les bases de l’UNION européenne sont fausses, on vit dans le faux, où rien ne peux véritablement aller bien, ce qui amène indirectement à la crise : c’ est parce que l’ euro n’ est qu’une image fragile devant le fantôme du D-Mark, la BCE ne peut pas agir correctement, par son statut, sa capacité d’émission de monnaie est limitée, et par conséquence elle est soumise à la politique et à la spéculation financière. L’ euro est à présent une blague, et on finira par arriver au bon vieux D-Mark plus l’ Apocalypse et plein de morts si on continue. Peu de gens semble faire attention à cela, ou ils y font attention à d’autres niveaux, j’ en parle avec des ex-collègues économistes, et je trouve encore quelques meilleures discussions dans la rue.

15 août – L’ Italie est à nouveaux sous forts attaques spéculatifs, les Allemands se disent contraires à une nouvelle aide européenne. Danger. L’ actuel président de la BCE Mario Draghi prend pour la première fois la parole, il revendique son droit à acheter des bonds émis par l’Etat, non pas en forme d’ « aide » de l’Union au pays en difficulté, mais bien comme action menée par la banque centrale de façon indépendante pour stabiliser la monnaie. Le point clés, la réforme : comme les BC du Japon ou d’Angleterre, les pays aux monnaies plus stables, la BCE doit se donner les outils pour battre la spéculation quand elle monte. Les Allemands sont noir de rage, ils ont peur qu’il s’ agisse plutôt d’aide excessive et accusent la BCE de mauvaise banque.

C’est le début de la fin, si cette action de la BCE est empêchée Italie et Euro sont définitivement foutus.

Je suis hors de moi, chepasquoifaire, la situation risque le paroxysme. Je réfléchis, Angela il n’y a que toi qui ait assez de pouvoir pour soutenir la réforme (de la BCE). Comme mon travail sur Léonard de Vinci m’avait poussée aux inventions, mon nouveau film sur la sorcellerie me suggère la méthode télépathique. JE METS LA PHOTO DE ANGELA MERKEL EN FOND D’ ECRAN SUR MON ORDI (en même temps, je prépare mon prochain tournage avec 16 acteurs dans une grotte aux calanques). Angela, please, il n y a que toi qui peut nous sauver de la panique financière et de la destruction de l’ euro.

17 août (jour du grand tournage) : les nouvelles du matin, Angela Merkel fait face aux critiques allemandes et soutient Mario Draghi jusqu’au bout. Elle juge urgent de trouver une solution à la crise aussi au sein même de la finance. SUPER, Angela enfin tu m’écoutes, c’est énorme, quelque chose se fait, j’étais là dedans. J’arrive au tournage et j’annonce la nouvelle, heureuse, on me regarde avec un point d’interrogation dans les yeux, on passe aux délices et devoirs de la journée, je suis une grande sorcière.

4 septembre : Draghi annonce un massif achat de Bons d’Etat et son intervention allège énormément les marchés.

6 septembre : Draghi annonce que les règles sont sur la voie de changer, et que la BCE est désormais habilitée aux opérations en Titres d’Etat, sans limites fixées en avance et dans la mesure qu’elle juge nécessaire pour calmer la spéculation. Diverses banques centrales félicitent la BCE pour cette décision, la directrice du FMI Christine Lagarde offre la collaboration de son institution (« Nous voyons les initiatives de la BCE comme un pas important – dit Lagarde – vers la restauration de la stabilité et de la croissance dans la zone de l’euro. La réalisation de ce nouveau programme aidera à réparer les mécanismes de transmission de la politique monétaire »).

L’ euro sort de couveuse avant de crever et sauve le mariage européen de sa lourde fausse-union ?! (AP)

(…)

angela.jpg

Contact réalisatrice : aynil.pji(arobase)virgilio.it