Cote

Philippe Cote a réalisé environ vingt-cinq films entre 1998 et 2016. Il fut à la fois cinéaste, cinéphile, programmateur, grand voyageur, et l’un des membres fondateurs de L’Etna, atelier de cinéma expérimental  à Paris. Sa démarche, sensible et radicale, a consisté à expérimenter une matière en perpétuelle transformation à travers les motifs du corps et de l’intériorité, puis les espaces lointains lors de ses voyages. Son rapport à un cinéma élémentaire où le rythme, la lumière, la couleur sont essentiels, a entraîné l’utilisation de techniques variées : peinture sur pellicule, film sans caméra, re-filmage artisanal, montage et projection en argentique et en numérique. Son cinéma s’est orienté, surtout dans les dix dernières années, vers une approche radicalement poétique du documentaire. Ses thèmes principaux : le corps solitaire du cinéaste, qui en  filmant, expérimente les formes et les mouvements – remous, cataclysmes... – de la matière qu’il regarde et qu’il saisit. Philippe Cote fut un cinéaste d'un regard profondément humble, inspiré à la fois par le cinéma abstrait et par le documentaire anthropologique.

Site personnel : philippecote.wordpress.com et vimeo.com/user2814376

Andalousie

19, Espíritu Santo (Andalucía)

Pour Philippe : 02

Timanfaya

Infinies turbulences (Autour des films de Philippe Cote)

Pour Philippe : 04

Philippe Cote, guetter le monde

Etat des yeux

L’angle du monde

Pour Philippe : 03

Dérives autour de Philippe Cote : Sommaire

Emergence

Entretien avec Philippe Cote par Rodolphe Olcèse

Francs-Tireurs, Rencontre avec Philippe Cote

El Afilaor

Notes sur un film en devenir

Le film est là

Philippe Cote, Reflection

Va regarde 2

Quelque part en Normandie

Une onde

Entretien avec Philippe Cote

Images de l’eau

L’espace heureux

Émergences

24 Novembre

La lie

À la recherche de l’image cachée

Pour toi de là-bas

Fragment d’Une certaine histoire du cinéma expérimental français

Cote, mon ombre aquatique

Pour Philippe : 01

J’ai vu peu de films de Philippe Cote

L’En dedans

Timanfaya

Orissa

Des nuages aux fêlures de la terre

Le chemin des glaces

Du réel frémissant ( ou le regard nu de Philippe Cote )

Entretien avec Philippe Cote par Derek Woolfenden

Pour Philippe : 05

Au hasard

Derniers articles