cheveux coupés

Texte de Pierre Merejkowsky, 2011

J’ai compris…j’ai tout compris…Je sais qu’ils attendent, vous attendez du spectacle, du sexe voir même du sang…il faut oublier, ils veulent oublier, ils sont incapables de vivre le moment présent…c’est tellement comique, tellement comique de constater que les idées que les utopies ne sont qu’un moyen de séduction, un moyen de s’attirer les faveurs d’une femme

(Rachel commence à le déshabiller)

ca évite de se poser des questions…très bien je ferai comme vous, comme vous tous, je ne suis pas différent de vous, c’est vous qui dites que je suis différent, tout simplement parce que je n’ai pas envie de manger, ni de briller dans vos divers festivaux et réceptions en tout genre, la relation c’est l’espoir, c’est la marque d’un nouveau monde vous ne croyez pas, vous ne voulez pas croire c’est votre droit, je ne suis pas un dictateur, ni un donneur de leçon, c’est tellement plus simple de tout ramener à la séduction, au pouvoir, c’est à dire à votre enfermement, l’amour, c’est comme le rejet ça ne se décide pas, ca ne se vit pas. L’amour est. C’est un état de fait, nous nous aimons je vous le dis nous nous aimons et c’est ce refus qui nous tue jour après jour nuit après nuit, vous voulez vous rassurez en disant que le discours l’espoir n’est qu’une f orme cachée de séduction

(Yvonne et Michèle rejoignent Rachèle, et le déshabillent aussi

il se laisse faire)

Mais une fois, l’amour n’est pas une marchandise, il n’existe pas, il n’est pas déclaratif, nous l’atteindrons, l’an prochain ,l’an prochain sera l’amour, c’est la construction, le rêve qui est chemin et non votre réalité, pas votre réalité

votre réalité je ne la supporte plus, je ne prends aucun risque, inutile de m’envoyer ce nouveau missile au visage,

(Bl passe une jupe sur son torse nu)

la réalité, je ne cherche pas à la contrôler, je suis lucide tout simplement, Michèle était en retard, c’est insupportable d’être toujours en retard, c’est pour ça que je suis allé faire un scandale chez Jean Marie, ,Michèle a peur de la mort, c’est pour retarder la mort qu’elle arrive en retard, et non pour me faire souffrir, ma petite personne, notre petite personne n’existe pas, je n’ai pas envie de te parler de mes histoire femme Paul, je ne parle pas d’elles, je parle de leur patologie, de notre patholgie, Rachel, je me suis trompé, tu triomphes, n’est ce pas, Paul, tu triomphes une fois de plus, Rachel n’existe pas, elle n’a jamais existé, rachel, je me suis trompé, ce n’est pas une femme, la femme révolutionnaire, ,

(poursuite du travestissement de Pm en femme)

Vous allez tous affirmer que le rêve s’est heurté de plein fouet à la réalité et qu’il vaut mieux se couper les cheveux pour se ranger, pour se donner une raison d’exister, ej me fioche de btre rêve, je nebisn pas dans le dléir, rahcl et michèle onht leur propre existence, je ‘nai pas à m’oppsoer à;ieur retrad, je ne suis pas le prohè§te, je ne suis pas le ,diirigeant, vous êtes content, là, tu es content Paul, n’est ce aps tu as raiosn ntu as remporté ta vitoiren, tu sais maitnenant à qui tu as affair,e tu sqais que je suis un $rtre souffra,t qui n ne suppi!rtge pazs le srterads, qui nne supportge pas en fait d’êtyre dloiné ,dv elle ne ‘ma fréquenté que pour avoir un rôle dans me siflms, ouin c’ets une honte d’avoir ce genre d »e pensqée, comme si les fmme,s la femme était interessée uniquement pa rles vacanecs, le retauarant, je ‘nai aps kle droit de salir leur amour, leur amitié, l’affectiion qu’elle me porte, et nporytant je suis lucide, c’est en toute lucidèté que je sais qy’vonne a toujours été sous la dominaitond ‘u homme, elle a été emprsionné emais elle était sous la dominaiton d’unh,omme, est cequue cet emprisonnement avait un sens, je ne sais, pas;, je ne veux de ton se,s; paul, je suis écoueré de ton sort, oui,;.;uis luciid,e et c’est parce que jke suis lucide que je cotnienrua à croir,e je siême si cela te déreange, m^me si cela vous édrange…

Un rtempos

J’irai là bas, là bazs

Un temps

Al’arriébe du tour de France..au moins ils ne sont npa sle sla fête d el’huma, la feêtd e l’hgupma c’est la poubloicité qui s’empare vde la politique pour venre du coca cola et du palestinien opprimé au plus offrant…lre tour de France, c’est la punblivcité, sans la poltiique, mais nau moçjns ils sotnc lairs, ils ne vueletnaps..ils ne vele nt,pa sêre dans le reve eyx;, et pourtant;, fan,s la raalité, le peuple attend ‘larrivée du tour de France

Nous aussi nious attendons….

contact : merejkowskypierre[at]hotmail.com