Cent visages pour un seul jour

thumb image
Film de Christian Ghazi, Liban, 1969
Entrelaçant narration dramatique et images documentaires, ce film pionnier montre le combat des militants communistes de la cause palestinienne au Liban au début des années 1970. Il est l’unique œuvre qui a survécu à la destruction de la filmographie de Christian Ghazi, décédé en 2013. Des 41 documentaires qu’il a réalisé entre 1964 et 1988, 40 furent détruits. Ses premiers 14 films furent brûlés par la censure. Puis en 1988, les autres connaissent le même sort, aux mains d’une milice locale. Seule une copie 35 mm de Cent visages pour un seul jour est restée sauvée à l’étranger.