Alcools

thumb image
Film de Maxime Martinot, 2009 – 2013

Les premières fois. Qu’on rate quelque chose : un amour, faire un film, garder sa bande de potes. Alors, comment rater tout cela avec honneur ? Boire. Il faut boire pour brouiller les pistes, masquer son ratage perpétuel de sa présence à la vie. Un dernier verre avant de partir. L’ivresse comme hara-kiri. Tout mélanger, quitte à se couvrir de ridicule, et de bile. L’honneur de devenir un adulte, ça a ce prix.

Les premières fois que Martial et Ghislain ont bu, c’était après avoir monté cette petite troupe de théâtre d’improvisation. Peut-être que, se sachant mauvais pour la vie, il a fallu faire semblant de ne plus être jeune. Et devoir boire, et jouer, pour masquer leur allure de jeunes premiers.

Les premières fois qu’on a fait du cinéma, on était un groupe, juste des amis, pas vraiment une troupe, encore moins un collectif. Pourtant, un désir commun était enfoui quelque part, non verbalisé, mais présent dans nos corps, dans nos voyages chez les uns et les autres. Vouloir déplacer et croiser nos histoires, comme on déplace une caméra sur un rail de travelling. Et même si notre collectif sans nom n’a jamais vu le jour, il y a ce film, Alcools, qui est comme le journal filmé de ce que n’a pas été ce collectif.

Contact : maxime.martinot@gmail.com